• Once Upon A Time

    Bonjour, bonsoir à tous! Ce soir je poste un nouveau billet (oui, encore), qui sera une nouvelle critique. Cette fois-ci, on quitte l'univers musical et on rentre dans celui des séries. Dieu sait que j'en regarde peu, donc si vous en avez à me proposer, je suis preneuse. Je tiens néanmoins à préciser que je ne suis pas une fan excessive de mangas, malgré le fait que j'aime bien (et même plutôt beaucoup) One Piece. Mais passons. Pour l'heure, nous entrons dans l'univers magique, romanesque et merveilleux de Once Upon A Time...

     

     

    Je tiens à préciser que il y aura quelques spoilers sur la trame de l'histoire et sur quelques personnages. Malgré tout, ces spoilers sont choisis car ils ne se situent qu'au début de la série et qu'ils ne sont pas majeurs dans l'histoire en général. J'espère ne pas trop en faire, et sur ce, hope you'll enjoy!

    Bien, commençons par un résumé. Once Upon a Time, vous le savez tous, ou pas... c'est la formule consacré au début des contes que j'affectionne tout particulièrement: c'est le fameux "Il était une fois..." anglais. On peut donc supposer que cete série parle donc de contes. Et en effet, c'est bien de cela qu'il sagit.

    Once Upon a Time, c'est l'histoire pas très intéressante d'une jeune femme nommée Emma Swan, vivant seule dans un appartement à Boston. La série commence le jour de son vingt-huitième anniversaire, alors qu'un petit garçon du nom de Henry débarque chez elle, se présentant comme le fils qu'elle a laissé à l'adoption 10 ans plus tôt. Elle raccompagne le petit dans sa ville perdue du Maine, StoryBrooke.

    Donc, dans cette petite ville, on remarque quelque chose assez vite: les habitants sont tous des personnages de contes. Wow. Mais malheureusement, Henry a été adopté par une vilaine dame au carré sombre et aux lèvres rouges: Regina, la Méchante Reine. Pas de bol. On comprend aussi que Regina a piégé tous les personnages de contes dans un monde sans magie, un monde sans fin heureuse: notre monde. Ca fait peur, hein? Ce premier épisode se termine avec la décision d'Emma de rester quelques jours en ville, ce qui plait beaucoup à Henry, et pas du tout à Regina.

    La série ayant pour fil conducteur l'histoire de Blanche-Neige, on nous raconte principalement son histoire, comment elle rencontre le Prince Charmant, comment ils vont se perdre et se retrouver, comment elle rencontre les 7 nains... Et bien évidemment, ce qui pousse la Méchante Reine à enfermer tous les personnages de contes dans notre monde. A ce propos, petite précision: elle seule connait la vérité. Les autres habitants de la ville sont profondément amnésiques, ils ne se rappellent plus la moindre parcelle de leur vie de personnage de conte. Mis à part certains, qui, par on ne sait quel tour de passe-passe, on réussit à contourner cette malédiction... Mais cela, je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même ^^

    On a donc des personnages ayant une double identité: celle qu'ils avaient dans le monde des contes, et celle qu'ils ont actuellement dans le monde réel. On découvre par exemple un Jiminy Criquet se nommant Archibald Hopper et exerçant la profession de psychologue. Ou encore un Petit Chaperon Rouge nomé Ruby, serveuse dans le café de sa Mère Grand! Tout plein de petits parallèles significatifs. Bah oui, quoi de mieux que Jiminy en psychologue? On en apprend plus sur le caractère des personnages, leur passé, bref, ce qui les a amenés à devenir ce qu'ils sont au moment de la série.

    La série compte à l'heure actuelle 35 épisodes, répartis sur une saison 1 de 22 épisodes, puis une saison 2 de 13. Le 14 devrait être diffusé sur la chaîne américaine ABC dimanche prochain. Du moins, je suppose, je vérifierais demain matin.

     

     

    Bien, je ne spoilerais pas plus la série, j'en ai déjà beaucoup dit. Je vais maintenant donner mon avis personnel, ainsi que ma traditionnelle petite note sur 5.

    Pour commencer, j'aime beaucoup le concept de la série: les personnages de contes qui se métamorphosent dans notre monde, la magie de l'enfance remise au goût du jour qui nous revient en plein visage... C'est fabuleux. De plus, le fait que l'on ait d'un côté leur histoire dans leur monde, le monde des contes, et de l'autre, la manière dont ils se sont adaptés au monde réel est assez intéressant. Ensuite, certains personnages me sont attachants, notamment un (ou plutôt deux, mais le deuxième n'apparait pas beaucoup dans la saison 1), à savoir l'antiquaire de la ville, M. Gold. Il n'est pas qu'antiquaire, d'ailleurs... Son personnage dans l'Autre Monde me plait énormément aussi, et même plus! Je ne vous en dis pas plus, je vous rassure :)

    On observe également un réseau assez complexe de relations entre les personnages dans le monde des contes. Ainsi, un tel est ami avec un tel, qui est le frère de un autre, lui-même mari de une telle, qui est, bien évidemment, la cousine germaine (par alliance) de celui-ci, qui est à son tour le fils caché de l'autre, là-bas... Je plaisante, rassurez-vous, la composition de la série n'est pas si difficile à comprendre, et pour cause! En effet, les relations commencent très simplement: Blanche-Neige et son Prince chez les gentils, la Méchante Reine chez les méchants. Et au fur et à mesure, une évolution se crée, les camps s'élargissent, les relations deviennent de plus en plus étroitres... C'est agréable. Bref, c'est l'avis de mon esprit mystique :)

    Les histoires sont toutes! intégralement remixées, retravaillées, de façon à faire justement coïncider ce réseau de relations. Mais surtout, le fait d'avoir à chaque épisode la version "moderne" des contes de mon enfance est palpitant ♥ J'aimerais vous expliquer d'autres choses que j'aime dans cette série, mais par respect pour ceux qui ne connaissent pas, je m'abstient volontiers. Je peux en revanche donner les épisode que j'ai préféré dans la saison 1, qui est disponible en français dans vos plateformes d'achat comme la Fnac ou Amazon. Donc, pour ceux que ça intéresse, les épisodes que j'ai le plus aimé sont, par ordre de préférence: 1x12, 1x22, 1x18, et 1x17, éventuellement, parce que le personnage dont il est question est un psychopathe, et que ça me fait bien rire :)

    Bien, passons à présent du côté obscur de la force, à savoir les points noirs de la série. Commençons par le commencement, à savoir le manque de consistance que je trouve à la série. Je trouve que certains acteurs ne sont pas extraordinaires. Robert Carlyle (M. Gold), lui, joue vraiment à fond ses personnages et se démène comme un petit fou pour leur donner un caractère bien personnel, pour apporter une dimension particulière aux scènes qu'il joue. Je ne suis pas fan du jeu de Ginifer Goodwin (Blanche-Neige), que je trouve fade et sans grand intérêt d'un point de vue technique. Elle récite son texte, elle met ses intonations et ses réactions physiques, point. Peut-être certains seront-ils en désaccord avec moi, mais c'est mon avis... De même, le jeu d'acteur de Lana Parilla (The Evil Queen) m'interpelle (en bien ou en mal, je ne sais pas tellement pour l'instant) et je revois en ce moment les épisodes de la saison 1 pour étudier celui-ci en détails.

    Ensuite, je trouve que l'héroïne qui nous est proposée, à savoir Emma Swan, n'est pas du tout, mais alors vraiment pas attachante. Je n'ai aucune affection pour ce personnage. Il est plutôt froid, impassible, et perpétuellement muré dans un silence insupportable. Le seul moment où elle devient intéressante à mes yeux est la fin de la saison 1, à savoir l'épisode 22. Je ne vous en dit pas plus, vous comprendrez pourquoi, je pense :) Nous avons un autre personnage que je n'aime pas, et qui n'est autre que son fils Henry. Au départ, je me suis dit: "Chouette, un petit garçon, il va devenir mon chouchou!" Eh bien en fait pas du tout. Il est sans arrêt en train de parler (je dois dire que sa voix française est particulièrement agaçante), il se met sans arrêt en danger, et suit partout Emma comme un psycopathe en devenir. Mais réellement partout! Quoique notre héroïne fasse, il y aura toujours son fils qui sortira de derrière un buisson, tel un diable jaillissant de sa boîte... Enfin bref.

    De plus, je tiens à dire, en spoilant le moins possible, que l'épisode 1x22, soit l'épisode final de l saison 1 m'a laissé sur ma faim. Et ceci est un doux euphémisme, je précise! L'histoire est terminée, la boucle est bouclée, certes, mais pas de manière aussi explosive que je l'aurais espéré. J'ai été assez déçue. Je vous laisse tout de même voir par vous même :)

    Enfin, nous avons le problème des effets spéciaux. Ils ne sont pas "mals faits" au sens technique du terme, car cela parait plutôt réaliste, pour le coup. Enfin, les effets spéciaux attenants aux pouvoirs magiques des personnages paraissent réalistes. A l'inverse, le fond vert utilisé pour les décors, c'est une autre affaire... La découpe des personnage sur ledit fond est absolument dégoûtante! De plus, tout est flouté pour palier à cela. Je ne comprend pas comment, avec les moyens techniques dont on dispose aujourd'hui, on peut encore rater une découpe sur fond vert. C'est le BA.B.A. des productions cinématographiques!

    Revenons aux "magical powers" de nos amis les personnages. Le problème, c'est qu'ils sont pour le moins démodés, voir ringards. L'effet spécial du baiser magique (celui qui brise tous les sortilège, le baiser du véritable amour, blabla bla...) est assez sobre, mignon et discret. Je l'aime bien, celui-ci, je dois dire. Mais les disparitions dans un nuage de poussière, les transformations magiques dans une fumée pourpre, tout ça pour arriver à une vulgaire robe faite avec des matériaux de récupération... Non merci. Un constume en particulier m'énerve d'ailleurs au plus haut point: celui de Cendrillon lorsqu'elle se rend au bal. On dirait un rideau sur lequel on aurait cousu des matériaux de récup' et des micro-organismes en putréfaction. Roh ça va. Mais j'exagère à peine... Bien, nous passons donc à la dernière partie de ma critique, avant que je ne déverse toute ma rage sur cette pauvre série que j'aime regarder, malgré tout!

     

     

    Et donc, pour terminer, voici une petite synthèse de tout ce que j'ai écrit depuis deux bonnes heures, accompagnée de ma note sur 5 points.

    Once Upon A Time offre des versions mises au goût du jour des plus grands contes de notre enfance, de Blanche-Neige à Rumpelstiltskin en passant par le Petit Chaperon Rouge et Hansel et Gretel. Cette série est agréable à regarder, notamment pour l'ambiance qui s'en dégage, et la présence de personnages fascinants. Néanmoins, les effets spéciaux laissent à désirer, et certains acteurs devraient améliorer leur jeu.

    Mais, malgré le fait que le dénouement de la saison 1 soit absolument raté parce que prévisible à des kilomètres; malgré les effets spéciaux tout à fait catastrophiques; malgré certains acteurs aussi expressifs que des légumes vapeur... Eh bien malgré tout cela, Once Upon a Time s'installe facilement dans le coeur du spectateur, est une série moderne et intéressante, qui captivera les adeptes, comme moi, de fantasie, de magie, et de livres d'histoires :)

    Note Finale : 3/5

    Once Upon a Time est une série que je contiuerais à suivre très volontiers, dont j'attends déjà l'épisode 2x14 avec impatience, sutout depuis que le 2x13 m'ai laissée sur ma faim ^^ Cette série décevra tous ceux qui tombent dessus en zappant le samedi soir à défaut d'autre chose. Personnellement, c'est ce que j'ai fais, et je suis tombée sur les épisode 1x7, 1x8 et 1x9. Ceux-ci, avachis dans leur canapé, pantoufles aux pieds et télécommande en main, jugeront la série sur son apparence simple et sans intérêt, ainsi que sur ses comédiens peu performants dans l'ensemble. Ceux qui se laisseront bercer par le doux courant des contes magiques et mystérieux que l'on y revisite découvriront un monde fabuleux et singulier, bien que défaillant sur un certain nombre de points. Once Upon A Time propose un univers unique, profondément attachant, et qui m'a personnellement rendue nostalgique :)


     

     

    Super, j'ai réussi à faire une synthèse absolument pas synthétique ^^ J'espère que vous ne m'en voulez pas pour les quelques spoilers de l'article, mais c'est difficile de faire une critique sans trop en dévoiler. J'espère aussi que cet article n'était pas trop long à lire, trop ennuyeux, et que cela vous a tout de même un tant soit peu plu :) Je vous met ici en conclusion un lien Youtube sur le "main title theme" de Once Upon A Time.

    Sur ce, je vous laisse au profit de mes révisions de maths, et n'oubliez pas: Enjoy your night!

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mariyon
    Mercredi 20 Février 2013 à 00:17

     Si je peux te conseiller une série, ce serait Touch avec Kiefer Sunderland :)

    2
    Mercredi 20 Février 2013 à 16:29

    Merci à toi, je regarderais ce que c'est :)

    3
    Mercredi 20 Février 2013 à 16:46

    J'aime beaucoup cette série! ^^

    4
    Lundi 25 Février 2013 à 18:28

    Haaaaa le ténébreux

    Je le détéste ....

    5
    Lundi 25 Février 2013 à 18:45

    Moi c'est tout le contraire, à vrai dire *-* Mais je maintiens, je n'aime pas Emma. Sauf quand elle parle d'Henry. Le ton de sa voix est tellement passionné, et elle parait tellement soucieuse, inquiète au sujet de son fils... Ca, c'est beau à voir, je l'admet :)

    6
    Lundi 25 Février 2013 à 18:46

    Oui exactement ♥

    7
    Samedi 6 Avril 2013 à 16:10

    C'est vraiment cool !!

    8
    Dimanche 2 Juin 2013 à 13:58

    trop marrante la vidéo :)

    9
    Lundi 2 Septembre 2013 à 05:42

    Étant un grand amateur de cinéma, je peux aussi te proposer des titres de films ent out genre ( oui tous les genres, oui meme celui la ) et en faire la critique si tu veux, t'as envie d'un film mais tu sais pas lequel ? Pas de souçis, demande-moi ! J'suis une bibliothèque vivante.

    10
    Lundi 2 Septembre 2013 à 16:40

    Ok, c'est noté ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :